Accueil  /  Tousanalytiquee-mail marketinggénération de leads  / KPI de messagerie essentiels que vous ne pouvez pas vous permettre d'ignorer

KPI de courrier électronique essentiels que vous ne pouvez pas vous permettre d'ignorer

D’après statistiques d'utilisation du courrier électronique, 99 % des Britanniques consultent quotidiennement leurs e-mails personnels. Vos e-mails marketing font-ils partie de ceux qu’ils ouvrent, ou vos campagnes pourraient-elles faire mieux ?

La plupart des propriétaires d’entreprise souhaitent obtenir de meilleurs résultats. Les spécialistes du marketing considèrent qu'un taux d'ouverture d'environ 15 % est relativement bon, mais cela laisse beaucoup d'affaires sur la table. Existe-t-il une meilleure façon ? 

Selon Statista, le marketing par e-mail est lié au marketing numérique et occupe la deuxième place en tant que technique de marketing la plus populaire. Comme le montre le graphique ci-dessous, seul le marketing des médias sociaux le surpasse en termes de popularité. 

Source: Statista
La source: Statesman

Il ne fait aucun doute que le marketing sur les réseaux sociaux est efficace, mais il peut être coûteux et prendre beaucoup de temps. Le marketing par e-mail est beaucoup plus simple, plus rentable et offre peut-être un meilleur retour sur investissement. 

Malheureusement, utiliser le courrier électronique pour commercialiser votre entreprise est aujourd’hui une perspective délicate. Avec le flot de messages qui assaillent les clients, difficile de se démarquer. En 2020, 306 milliards de courriels échangèrent des mains. Si vos campagnes ne parviennent pas à atteindre toutes les bonnes notes, elles disparaîtront dans l'obscurité. 

Vous vous demandez probablement comment optimiser vos campagnes. Il existe plusieurs trucs et astuces, et vous pouvez les essayer.

Vous pourriez cependant perdre votre temps.

Pourquoi? C'est simple : aucun ensemble de conseils génériques ne fonctionnera dans toutes les situations. Pour séduire votre marché cible, vous avez besoin d’une approche plus personnalisée. 

C'est pourquoi, dans cet article, nous n'abordons pas comment optimiser vos campagnes email. Il existe déjà de nombreux articles en ligne à ce sujet. Au lieu de cela, nous discuterons des KPI marketing essentiels que vous devez surveiller. Les données que vous collectez vous aideront à peaufiner vos campagnes et à découvrir la formule gagnante.

Est-ce que ça sonne bien ? Ne perdons plus de temps et plongeons-nous dans l'article. 

Quels sont les bons indicateurs de marketing par e-mail ? 

En bref, vous devez vous concentrer sur les KPI suivants : 

  • Taux de croissance de la liste
  • du taux de conversion
  • Taux de clics 
  • Taux de rebond
  • taux d'ouverture
  • Taux de partage d'e-mails
  • Taux de désabonnement
  • ROI global
brett-jordan-LPZy4da9aRo-unsplash

Prenez une minute pour définir vos objectifs en premier

Cependant, avant de commencer, prenez un peu de temps pour définir les objectifs de votre campagne. Vous souhaitez convertir des clients, augmenter le nombre d'abonnés, ou générer plus de prospects? Vous pouvez choisir un ou plusieurs objectifs, à condition de définir soigneusement ce que vous attendez de l’explosion marketing. 

Les objectifs détermineront le ton et le contenu de l’e-mail ainsi que la personne à qui vous l’enverrez. Maintenant que nous avons réglé ces détails, examinons chaque métrique plus en détail. 

  • Taux de croissance de la liste

Chaque commercial comprend qu’il vaut mieux se concentrer sur des leads qualifiés. Cependant, pour réussir à développer votre entreprise, vous avez besoin de prospects arrivant à un rythme constant. Le même principe s’applique à votre liste d’abonnés, car l’attrition naturelle peut avoir un impact significatif au fil du temps. 

Voici comment calculer le taux de croissance de votre liste : 

  1. Ajoutez le nombre de rapports de spam ou de plaintes et de désabonnements
  2. Soustrayez ce total de votre nombre total de nouveaux abonnés
  3. Divisez la réponse par le nombre d'adresses e-mail contenues dans votre base de données
  4. Multipliez la réponse par 100

Pourquoi s'en soucier ? 

Vous devriez vous en soucier car cette statistique indique à quel point vos e-mails sont pertinents et utiles pour vos abonnés. Toutes les listes de diffusion sont sujettes à une certaine attrition. Les gens peuvent se désintéresser, se désinscrire, marquer l’e-mail comme spam ou changer d’adresse. 

Si vous avez un taux de croissance de votre liste de diffusion de 4 % mais que vous avez accueilli 25 % de nouveaux abonnés, il est temps de repenser votre campagne. Qu’est-ce qui fait fuir vos abonnés ?

  • Taux de conversion

Une croissance remarquable de la liste et un nombre élevé de clics ne signifient rien si les conversions n'augmentent pas également. Votre taux de conversion est le nombre de personnes qui ont cliqué sur le lien e-mail, visité votre site et effectué les performances que vous espériez. 

Voici comment calculer votre taux de conversion : 

  • Divisez le nombre d'e-mails envoyés par le nombre d'abonnés qui ont réagi à l'e-mail comme vous le souhaitiez
  • Multipliez le résultat par 100 pour obtenir le pourcentage

Avec cette mesure, nous comprenons pourquoi il est si important de fixer des objectifs à l’avance. Disons, par exemple, que vous parlez d'un téléchargement gratuit dans votre e-mail, mais qu'il atterrit sur une page vendre un produit. Le client pensera automatiquement « appât à clics ». 

Au lieu de cela, laissez-les voir clairement le téléchargement sur votre page de destination. Vous pouvez ensuite ajouter une incitation pour qu’ils continuent à lire sur votre produit. 

La dernière chose à noter est que vous devez intégrer vos analyses Web à votre programme de messagerie afin que vous puissiez voir quelles actions votre client a effectuées. Peut-être qu'ils sont allés à la page de destination et pas plus loin. Peut-être qu'ils sont revenus un jour ou deux plus tard et l'ont acheté. 

Sans une bonne analyse Web, vous ne saurez jamais quelle est l'ampleur de votre campagne. 

Pourquoi s'en soucier ? 

Le taux de conversion est l'indicateur le plus critique du succès de vos campagnes. Un taux d’ouverture élevé, associé à un faible taux de conversion, signifie que vous devez repenser vos campagnes. 

  • Taux de clics (CTR)

Techniquement parlant, nous aurions dû lister le CTR avant les conversions car c'est ce qui vient en premier chronologiquement. Nous ne l'avons cependant pas fait, car le CTR est moins critique que les conversions. 

Voici comment calculer votre CTR :

  • Divisez le nombre total de clics attribués à la campagne email par le nombre d'emails envoyés.
  • Multipliez le résultat par 100

Supposons, par exemple, que vous ayez un millier d’abonnés, qui cliquent tous sur votre site. Si vous envoyiez un millier d’e-mails et que tout le monde cliquait sur votre site Web, vous obtiendriez un CTR de 100 %. 

Et voici pourquoi vous devez analyser le CTR en conjonction avec d'autres statistiques. Dans notre exemple, tout le monde a cliqué sur le site. Cependant, si l’on regarde ce qu’ils ont fait là-bas, la campagne n’a pas du tout fonctionné : 

  • 50 abonnés convertis 
  • 550 ont rebondi en quelques secondes 
  • 400 personnes ont consulté la page un moment mais n'ont pris aucune autre mesure

Le taux de conversion ici n'est que de 5 %. Cependant, ce qui devrait être préoccupant, c'est que 55 % des visiteurs ont immédiatement quitté votre site.

Pourquoi s'en soucier ? 

Que 55 % des abonnés ont suffisamment aimé l'e-mail pour cliquer dessus, mais ont rebondi directement sur votre site. Cela signifie que: 

  • L'e-mail leur a semblé trompeur lorsqu'ils sont arrivés sur le site Web
  • Il y avait peu de lien entre l'e-mail et le contenu du site
  • Votre page de destination doit être travaillée esthétiquement  

En surveillant votre CTR, vous pouvez déterminer quels éléments de vos e-mails attirent l'attention de votre marché cible. Les spécialistes du marketing l'utilisent souvent en conjonction avec des tests fractionnés A/B pour peaufiner leurs messages.

  • Taux de rebond

Cette section peut être un peu déroutante car nous avons discuté des abonnés qui rebondissent hors de votre site dans la précédente. Dans cette section, nous examinerons plutôt le taux de rebond des emails eux-mêmes.

Combien d’e-mails sont parvenus dans la boîte de réception de la personne que vous cibliez ?

Voici comment calculer votre taux de rebond : 

  • Divisez le nombre d'e-mails envoyés par le nombre d'e-mails rejetés
  • Multipliez le résultat par 100 pour recevoir un pourcentage

Vous devrez peut-être diviser cela en deux calculs :

  • Rebonds durs: dans de tels cas, l'adresse e-mail est soit fermée, soit invalide ou a bloqué votre adresse. Supprimez immédiatement ces adresses e-mail de votre liste. Si vous ne le faites pas, votre fournisseur pourrait vous marquer comme spammeur.
  • Rebonds doux: Un rebond logiciel est une erreur temporaire. Il se peut que le compte de messagerie du client soit plein ou que son fournisseur soit temporairement en panne. 

Voici comment calculer votre taux de rebond :

  • Divisez le nombre total d'e-mails que vous avez envoyés par le nombre total d'e-mails renvoyés
  • Multipliez la réponse par 100 pour obtenir un pourcentage
  • Vous devriez vérifier davantage quels étaient les rebonds durs et lesquels étaient les rebonds mous. 

Pourquoi s'en soucier ?

Un taux de rebond ne semble pas si important pour atteindre vos objectifs. Après tout, vous avez peu de contrôle sur le fait que la boîte e-mail de votre client soit pleine. C'est toujours une mesure qui mérite d'être étudiée car elle témoigne de la validité des méthodes d'inscription de vos abonnés.

Les gens utilisent-ils des e-mails ponctuels qu’ils suppriment après une journée pour obtenir des informations ? Vos employés pourraient-ils enregistrer la mauvaise adresse e-mail lorsqu'ils inscrivent un client ? Outre les efforts inutiles, un taux de rebond élevé fausse vos statistiques.

  • Ouvert Taux

Le taux d'ouverture fait référence au nombre d'abonnés qui ouvrent et lisent votre e-mail. Vous n'avez pas besoin de calculer l'étirement vous-même ; votre logiciel CRM le fera pour vous.

Il existe de nombreuses astuces et astuces pour améliorer ce taux, mais le meilleur conseil est de créer des e-mails que vos abonnés souhaitent lire. Optimisez plutôt votre CTR.

austin-distel-gUIJ0YszPig-unsplash

Le taux d'ouverture n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser. La plupart des logiciels ne prennent en compte les emails ouverts que si toutes les images du message sont reçues. Étant donné que de nombreux consommateurs bloquent aujourd'hui les images et les e-mails, il est possible qu'ils aient ouvert et lu votre e-mail, mais qu'il ne soit pas enregistré dans le logiciel.

En conséquence, pour les entreprises qui envoient des images dans leurs e-mails, le taux d’ouverture n’est pas la statistique la plus précise. Il est préférable de considérer ce dard en conjonction avec les taux de clics et de conversion. 

Pourquoi s'en soucier ?

Là où le taux d’ouverture devient utile, c’est lorsque vous le comparez aux valeurs précédentes. Vous pouvez, par exemple, comparer les taux d'ouverture entre Noël de cette année et les deux dernières années. Vous pouvez également voir si les taux d’ouverture diminuent ou s’améliorent.

  • Taux de partage d'e-mails

Cette mesure fait référence au nombre de personnes qui ont partagé votre e-mail via les réseaux sociaux ou l'ont transféré.

Voici comment déterminer votre taux de partage d'e-mails :

  • Divisez le nombre total d'e-mails envoyés par le nombre de clics sur le bouton Transférer ou Partager
  • Multipliez ce chiffre par 100

Pourquoi s'en soucier ? 

Ne considérez pas cette mesure comme insignifiante. Plus le taux est élevé, plus votre e-mail est exposé. Plus important encore, vous pourriez recevoir de nouveaux abonnés et clients.

Les gens sont susceptibles d'être attentifs au message parce qu'ils l'ont reçu de quelqu'un qu'ils connaissent ou en qui ils ont confiance. Ils ne connaissent peut-être pas votre entreprise ni ce qu'elle fait, mais ils connaissent la personne qui leur a envoyé le message.

Cela vaut la peine de suivre cette mesure car elle vous donne une indication de ce à quoi vos clients réagissent. Vous pouvez identifier les formats et les styles qui fonctionnent le mieux et reproduire les options populaires.

  • Taux de désabonnement

Le taux de désabonnement correspond à ceux qui suppriment leur nom de votre liste d'envoi. Encore une fois, il s'agit d'une mesure relativement simple, car votre système CRM détaillera le nombre de personnes qui se désabonnent.

Nous l'avons maintenu en bas de cette liste car ce n'est pas la mesure la plus précise. Vos abonnés ne prendront peut-être pas la peine de se désinscrire et rempliront vos messages ou les ignoreront. Cela dit, il vaut toujours la peine de garder un œil sur ces chiffres pour déceler une tendance à la hausse.

Le taux de désabonnement ne doit cependant pas être utilisé de manière isolée.

Pourquoi s'en soucier ? 

Vous avez besoin de votre taux de désabonnement pour calculer la croissance globale de votre liste. Par conséquent, surveillez-le une fois par mois environ.

  • Retour sur investissement global (ROI)

Le retour sur investissement de votre campagne fait référence au montant des bénéfices réalisés. 

Voici comment calculer votre retour sur investissement :

  • Soustrayez le coût de la campagne du nombre total de ventes qui en résultent
  • Divisez ce chiffre par le coût de la campagne 
  • Multipliez votre réponse par 100 pour obtenir un pourcentage

Il s'agit d'un calcul de retour sur investissement simple, et il existe des méthodes plus complexes que vous pouvez utiliser si vous préférez. Le fait est que vous devez disposer d’un moyen de déterminer si l’argent que vous dépensez pour la campagne en vaut la peine.

Une campagne à l’équilibre, par exemple, peut être considérée comme un échec en raison du coût d’opportunité. Votre équipe aurait pu travailler sur quelque chose qui aurait eu beaucoup plus de succès.

Pourquoi s'en soucier ?

Établir le retour sur investissement de toute campagne marketing est essentiel pour maximiser vos profits. Vous pouvez alors déterminer quelle direction prendre pour les futures campagnes et lesquelles n’en valent pas la peine.

Maintenant que vous avez fait les chiffres

D'accord, on dirait que tu as des devoirs à faire. Nous avons couvert ici un large éventail de mesures. Est-ce plus de travail pour votre équipe marketing ? Au début peut-être, mais avec le temps, vous obtiendrez de meilleurs résultats et vos campagnes s'amélioreront.

Vos clients recevront des offres marketing relatives qu’ils apprécient et la satisfaction client augmentera. Ils peuvent même commencer à partager vos e-mails ou devenir des ambassadeurs de la marque.

Garder votre liste de diffusion à jour et l'utiliser efficacement est l'un des meilleurs moyens de développer votre entreprise. Avec les bonnes mesures à votre disposition, vous serez en mesure de déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Vous souhaitez développer votre liste de diffusion de manière efficace et abordable ? Créez des popups d'e-mail avec Poptin maintenant!